Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire

Le nom Samhain signifie réunion, rassemblement. On rassemblait le bétail sur des chemins illuminés par des feux. Ces lumières servent alors symboliquement de guide vers l'avenir. Chez les celtes, le voile entre les mondes qui s'affine lors de cette nuit à une importance sacrée, il symbolise la transition vers la nouvelle année. Pour les wiccans, Samhain est considéré comme la dernière journée de l'année. On offrait des animaux en sacrifice pour ne pas manquer de nourriture pendant l'hiver qui commence. On se rassemble dehors autour d'un feu que l'on éteint pour signifier la mort puis que l'on rallume pour le renouveau et le début de la nouvelle année magique. Par le feux, on met en fuite les mauvais esprits qui pourraient se joindre à la cérémonie. De ce feu, chaque chef de famille reçoit une braise dont il se servira pour allumer son foyer, comme une protection. En Irlande Samhain représente l'union des déesses Morrigan et Boan avec Dagda. Pour les wiccans, c'est le jour de l'année où le Dieu meure pour renaître de la Déesse à Yule.

Les anciens affirmaient que c'est au cours de cette nuit-là que le voile entre notre monde et celui des esprits est le plus mince, et que, par conséquent, les âmes des morts peuvent revenir sur la terre pour quelques heures. Ainsi, du coucher du soleil jusqu'à minuit, la communication avec les esprits est facilitée.

Ce qui implique qu'il faut être à ce moment là, dans la Lune de novembre (la 11ème lune). Etre dans la lune d’un mois signifie être trois jours avant la pleine lune, le jour de la Pleine Lune, et trois jours après.

Quant à la tradition des citrouilles sculptées dans lesquelles on place une chandelle, elle provient d'Écosse, où l'on croyait que les figures hideuses feraient peur aux esprits malveillants qui tourmentent les gens en cette nuit parce qu'ils n'ont pas trouvé le repos éternel.

Mais cette tradition est aussi plus ancienne, sous une autre forme puisque, dans l'antiquité, en Grèce, en Égypte et à Rome, on plaçait une lampe à la fenêtre des maisons pour éclairer le chemin, et indiquer ainsi aux âmes des chers disparus qu'elles étaient les bienvenues.

Les festivités commençaient à la tombée du jour où on allumait des grands feux sur les collines. On remplissait également les tables de viandes, de noix, de lait de pain et d'alcool. De plus, la tradition voulait que les Celtes laissent dehors des plateaux remplis de fruits pour leurs ancêtres, et, afin que ces derniers puissent retrouver leur chemin, on sculptait des citrouilles et on plaçait une chandelle à l'intérieur. D'où le symbole actuel. De plus, un peu avant minuit la coutume veut que l'on allume une chandelle (elle peût être allumée dans le chaudron) et qu'on la laisse s'éteindre. Ensuite, c'est le temps de la fête. C'est avant minuit que l'on dit adieu à l'année qui s'achève, et que l'on se souvient de nos disparus. Lorsqu'il sera minuit, il est de coutume d'allumer une multitiude de chandelles ou ravivez le feu dans la cheminée. C'est aussi de moment de brûler des petits papiers sur lesquels vous aurez préalablement noté les petites manies et habitudes dont vous souhaitez vous débarasser. Puis, après minuit, le passé laisse place à la fête et à la bonne humeur, pour célébrer la nouvelle année qui commence. Sachez également que jusqu'à minuit, c'est une période extrêmement favorable pour la divination et la communication avec l'autre monde (au travers du spiritisme par exemple).

Marquant le début de la saison de la Nuit, Samhain est dit d'être la nuit où les mondes sont les plus proches. C'est le moment où la barrière entre le monde des morts et les vivants est la plus fine où les communications se font le plus facilement. C'est le temps de penser aux êtres qui sont de l'autre côté, de leur dire que tout ce passe bien de ce côté-ci. Ce phénomène fait que c'est aussi la nuit où les énergies sont aux maximum de leur puissance, la magie y est donc grandement facilité. Les rituels de protection, de bannissement d'esprits ou d'habitudes, de rupture sont grandement favorisés et sont conseillés cette nuit. C'est le jour pour méditer, le jour du recommencement.

Symboles et correspondances

  • Couleurs: orange, noir, rouge, blanc, argent...
  • ChandeIles: oranges, noires
  • Encens: pomme, cyprès, sauge, menthe, héliotrope, noix de muscade
  • Plantes: cyprès, if, chêne, soucis, chrysanthèmes, giroflées et autres fleurs automnales, gui, citrouille, armoise, poivre ou piment de Jamaïque, herbe à chats, belladone, mandragore, sauge
  • Pierres: toutes les pierres noires comme l'obsidienne, l'onyx, le jais, mais aussi l'agate, et la cornaline
  • Planète: Pluton
  • Déités: Hécate (Déesse de la Lune, protectrice des sorcières et des magiciens), Morrigan (Déesse celte de la mort), Perséphone (épouse du Dieu de la mort et des enfers, Hadès et fille de Déméter), Osiris (Dieu égyptien), Cailleach, Hel, Inanna, Macha, Mari, Psyché, Ishtar, Lilith, Rhiannon et Cerridwen.
  • Runes: hagalaz, nauthiz, wunjo
  • Carte du tarot: Arcane sans nom, arcane majeur 13.
  • Influence: métamorphose, méditation, communication avec les esprits des morts, renaissance.

Décorations

Traditionnellement, on placera sur l'autel: Des pommes, des grenades, des bougies oranges et noires, les portraits de défunts, des fleurs. On pourra évider une citrouille et la décorer avec une chandelle puis la placer au centre de l'autel. On placera le tout sur une nappe orange ou noire. On délimitera le cercle avec des herbes, des feuilles et/ou des fleurs de chrysanthèmes.

Activités

Fabriquer le balai rituel - Laisser de la nourriture sur le pas de la porte pour les âmes errantes des défunts - Célébrer votre chat noir si vous en avez un. - Enterrer des pommes ou des grenades - Laisser une place à table pour les défunts - Fabriquer des lanternes en citrouille - Boire du cidre chaud avec de la cannelle - Préparer les bougies rituelles pour l'année - Écrire des résolutions sur un parchemin et les brûler à une bougie blanche dans le chaudron, faire la même chose pour des mauvaises habitudes à se débarrasser et les brûler à une bougie noire. - Placer une chandelle à la fenêtre

Aliments traditionnels

On servira des plats à base d'aliments de saisons comme les betteraves, les navets, le maïs, les pommes, les citrouille, les pommes de terres, les oignons et les endives. Les plats traditionnels sont le pain d'épices, les plats de viande (boeuf, porc, volaille), les tourtes. C'est aussi le bon moment de sortir tisanes, bière, cidre et vin chaud.

Cérémonie de Samhain

(À faire la nuit de Samhain, soit le 31 octobre)

Accessoires: - Un autel - Des pommes - Des citrouilles (décorées ou pas) - Des courges - Des soucis - Des chrysanthèmes - Un bout de papier et de quoi écrire - Une assiette avec le symbole de la roue à huit rayon - Un chaudron - Des chandelles oranges - Des chandelles noires - De l'encens de menthe - De l'encens de pomme - De l'encens de sauge. - Un athamé - Quelques brindilles et bouts de papier

Étapes: 1. Mettre les pommes, les citrouilles, les courges, les soucis et les chrysanthèmes sur l'autel. 2. Inscrire un aspect de la vie à se libérer( une mauvaise habitude, des affections mal placées, la maladie) sur le bout de papier. 3. Placer le chaudron et l'assiette sur l'autel. 4. Méditer quelque minutes sur les gens décédés, sur les esprits qui se trouvent proche. 5. Allumer des chandelles et l'encens. 6. Trancher une pomme en deux avec l'athamé 7. Déposer les morceaux sur l'assiette. 8. Lever l'athamé vers le ciel et dire:

« En cette nuit de Samhain, je souligne ton passage du couchant au Pays de l'éternelle jeunesse, Roi Soleil. Je souligne aussi la disparition de ceux qui nous ont précédés et de ceux qui, dans la mort, nous suivront. Gracieuse Déesse, Mère éternelle, toi qui enfante ce qui est déchu, rappelle-moi que dans l'obscurité la plus profonde, la lumière éclatante brille le plus. »

10. Goûter la pomme. 11. Regarder le symbole dans l'assiette: la roue de l'année, le cycle des saisons, le commencement et la fin de toute création. 12. Allumer un feu dans le chaudron avec les brindilles et bouts de papier. 13. Se placer devant le chaudron. 14. En tenant le papier inscrit à la main et en observant la flamme, dire:

« Ô Sagesse de la lune décroissante, Déesse de la nuit stellaire, je bâtis ce feu dans ton chaudron pour transformer ce qui me hante. Que soient inversées les énergies: De la noirceur a la lumière! Du mal au bien! De la mort à la vie! »

15. Enflammer le morceau de papier dans la flamme dans le chaudron. 16. Jeter le papier enflammé dans le chaudron et laisser consumer.

On pourra ensuite pratiquer des rituels favorisés par Samhain. Ils seront renforcés par la cérémonie qui viendra d'être faite.

Le rituel:
Nous célébrons Samain en ce jour, là où le voile des mondes se fait le plus fin. Nous nous présentons pour cette nouvelle année, serein, prêt à avancer.

Nous nous débarrassons des énergies négatives de l’année, liées à nos expériences non dépassées. Pour faire place nette en vue d’un éternel renouveau dans le cycle éternel des saisons.
Notre âme et nos corps sont dépouillés de tout jugement en ce soir, pour nous permettre d’accepter notre part d’ombre, dans le but de voir le feu sacré qui brûle toujours en nous, la lumière de notre cœur qui allume la flamme de l’esprit.
(en utilisant la bougie qui vous représente) Nous éteignons et rallumons cette bougie, symbole de la Nuit au plus profond de notre être, et du Feu qui y brûle. Nous passons le cap de la mort de l'année, du dépouillement, de la transformation nécessaire pour entamer le nouveau cycle, d'une nouvelle année qui se construit.

Nous acceptons la paix dans notre cœur, et le calme dans nos pensées, nous nous détachons des évènements pour nous rapprocher des nôtres. Les branches mortes, symboles de nos défauts, sont brisées.
Puissent les énergies de ce sabbat nous envahir, nous aider, et nous guider. Puisse ces énergies nous développer et nous canaliser dans le développement de nos capacités, dans notre démarche spirituelle au fil de l'écoulement de l'année.
Que cette nuit, les entités positives nous guident et nous conseillent, au travers du rêve, de la perception, ou d'un signe tangible que nous pourrons comprendre, éclairant notre vie.

(prendre votre oracle dans les mains) Notre vue (au sens astral du terme, troisième œil) est perçante en ce soir. Que la lumière soit faite sur les changements ou les détails à percevoir, que le rêve nous indique ce qui a été perdu, ou nous a échappé (surveiller vos rêves donc)
Nous exprimons le souhait d’un renouveau pour cette nouvelle année, que le dieu cornu, ou la déesse (citez le nom d’une déesse ou dieu souhaité) entendent notre appel. Qu’ils nous aident à réaliser : (exposez un projet souhaité, personnel, exprimez le de la façon la plus simple possible, et la plus claire)

Et en ce jour d'achèvement, nous célébrons tout comme nous rendons hommage à nos morts : ancêtre, ami, amour, inconnu...La mort est le cycle de la vie, que nous respectons et avec laquelle nous nous apaisons. Nos colères s’effacent, notre tristesse prend fin, nos deuils s’achèvent…

Notre lumière vient à eux, aux portes du Royaume, tandis que leurs lumières nous éclairent dans les jours sombres. Jour où la frontière entre eux et nous n’est plus vraiment, nous tendons la main vers eux pour que notre amour leur parvienne, tout comme nous recevons leurs amours et intentions positives.

Nos ancêtres, nos morts, nos proches, nos aimés nous accompagnent, nous nous libérons d’eux en ce jour, comme ils se libèrent de nous. Dans la paix, la sérénité, la lumière, le deuil accompli est achevé.

Que (nommé ou dire les morts) trouve la paix et le repos éternel, porté par Raphaël qui les guide sur leurs chemins, emplis de lumière. Qu’un nouveau cycle débute pour …/eux, un cycle de lumière et de paix.

Ancêtre, famille de coeur ou biologique, que ceux qui ont composé notre trame familial nous accompagnent et nous guident pour cette nouvelle saison.
Nous leur rendons hommage, en allumant une bougie pour eux, qui brillera en ce soir, leur permettant de toujours retrouver la lumière. Et nous leur offrons cette offrande, symbole d'hommage, et source d'échange. (présentez l'offrande)

Nous célébrons la mort indissociable de la vie et nous remercions la présence de nos morts parmi nous.

Nous achevons ce rituel en remerciant tout ceux qui ont su nous guider en cette année, qu’ils soient visibles ou invisibles. Que les puissances qui nous ont accompagnés durant ce rituel soient aussi remerciées.
Et que cette nouvelle année débute pour nous tous sous les meilleurs auspices. Puissent dieu(x), puissances, entités, proches décédés, nous accompagner, nous guider, dans la sérénité et l'accomplissement.

SAMHAIN 31 octobre
Tag(s) : #rituel, #sciences occultes, #ésotérisme, #magie, #paranormal, #Prières

Partager cet article

Repost 0